17 mai: journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie



En cette journée mondiale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, il faut rappeler que l'homophobie et la transphobie tuent: Les personnes homosexuelles et transgenres subissent de nombreuses agressions verbales, physiques et sexuelles, ils sont la cible de meurtres, en France et dans le monde entier.

On peut avoir une pensée pour les personnes vivants actuellement en Tchétchénie qui risquent leurs vies au quotidien pour échapper aux camps de concentration, tortures et assassinats (le gouvernement Tchétchène ayant demandé aux familles de personnes homosexuelles de les tuer eux-même). La Russie persécute également les personnes homosexuelles. En Tunisie, au Liban, les hommes sont violés et emprisonnés (test anal). Dans de nombreux pays d'Afrique l'homosexualité est passible de peines de prison ou de mort.


L`homosexualité dans le monde (mariage légal et illégalité: peine de prison, peine de mort...)


En France, l'accès au mariage pour les couples homosexuels est encore très récent et certains aimeraient le supprimer. Une pensée également pour les personnes intersexes qui subissent, légalement, actuellement, en France, des mutilations génitales.


Comme le faisait remarquer Didier Eribon, l'entrée dans la conception même de l'homosexualité se fait via l'insulte. Avant même de concevoir la sexualité, nous sommes, enfants, confrontés à des insultes homophobes et l'homosexualité se lie fortement à la honte et l'humiliation.

Déjà en 1959, l'anthropologue Hall expliquait que "culture is communication & communication is culture", soulignant le lien très étroit et l'interdépendance entre le langage et la culture qui s'influencent mutuellement. Le langage homophobe, banalisé, omniprésent dans la communication quotidienne participe à une culture homophobe, qui a son tour va engendrer des attitudes et des comportements discriminatoires et violents.


Peut-être est-ce une des raisons qui font les personnes homosexuelles sont 4 fois plus à risques de suicide que les personnes hétérosexuelles. Un tiers des jeunes trans' a déjà tenté de se suicider.


L'homophobie et la transphobie tuent! De manière directe (meurtres, assassinats, agressions...) et indirecte (manque d'accès aux soins et au travail, suicides...).


Ne pensez-vous pas qu'il est important de respecter chaque personne, chaque être humain?


© 2020 by PsyNancy - Prudence Nazeyrollas, psychologue - 

25 rue Gustave Simon, 54000 Nancy - Tel: 06 26 08 39 49 - Nazeyrollasp@gmail.com

SIRET: 79167156300017 - Code APE: 8690F - N° ADELI: en attente