Comment bien télétravailler ?

Retrouvez le replay l'émission sur le télétravail diffusée sur France Bleu le 19 novembre. Désolée pour le temps de latence.


Cette année le télétravail a connu un bond énorme dans sa pratique et de nombreuses personnes ont pu le découvrir pour la première fois. Et si dans l’ensemble, vous avez été satisfait·es et souhaitez voir cette expérience se poursuivre (entre 70 et 80 % des personnes), il a globalement été mis en place dans l’urgence et avec trop peu de préparation.


Aujourd’hui je propose quelques pistes pour vous aider à rendre votre pratique du télétravail plus agréable, confortable et productive.


Un signal clair et net !

Notre cerveau, notre esprit, aime avoir des signaux clairs, des répétitions qui lui permettent d’identifier rapidement les schémas des événements qui arrivent. Plus simplement, on évite de télétravailler en pyjama, de passer d’une activité professionnelle à une activité personnelle toutes les demies-heures, etc.

Essayez de voir quels signaux clairs vous pouvez envoyer à votre cerveau pour lui dire : « là, je vais travailler », « là, j’arrête de travailler », vous pouvez le dire à haute voix, et vous pouvez aussi réutiliser des signaux que vous utilisiez avant ou qui se produisent lorsque vous partez travailler en présentiel : prendre vos clés en mains, vous laver les mains en rentrant, mettre et enlever vos chaussures, etc.

Avoir des signaux clairs et nets sera profitable à la fois pour vie personnelle et professionnelle en évitant la collision désagréable entre les deux. Ils amélioreront votre productivité et votre déconnexion grâce à une meilleure séparation et un meilleur équilibre entre vos vies professionnelles et personnelles.

Vous pouvez aussi mettre en place ces signaux avec les membres de votre foyer qui peuvent aussi télétravailler « au revoir chéri·e, je vais au boulot » ou les enfants en âge de comprendre « quand j’ai cet objet sur mon bureau, ou cette plaque sur ma porte, il ne faut pas venir me parler/entrer, je suis entrain de travailler, mais à midi et le soir je viendrai te voir et tu pourras me dire à ce moment là ce que tu voulais me dire dans la journée ».


L’ergonomie, trop sous-estimée

Le confort physique n’est pas à dissocier de la préparation au télétravail.

Regardez la manière dont vous êtes installé·e : votre tête est-elle droite, êtes-vous confortablement installé·e ? Des ergothérapeutes et kinésithérapeutes peuvent vous accompagner si besoin.

Pensez aussi à conserver une activité physique suffisante, à marcher, à bouger et à prendre le soleil. En effet, l’activité physique et l’exposition à la lumière ont une influence sur notre santé mentale, nos rythmes de vie et des fonctions biologiques essentielles, comme le sommeil.


Ne restez pas isolé·es

Gardez le contact avec vos collègues, votre hiérarchie, vos subordonné·es : à la fois pour le travail mais aussi pour les échanges informels qui viennent soutenir le travail en renforçant le tissus social qui nous permet de nous appuyer dessus.

Le choix des plateformes de communication est intéressant à réfléchir, à tester et à ajuster en fonction des besoins, des circonstances et de la culture de l’entreprise ou du lieu de travail : préfère-t-on laisser des traces ou ne pas encombrer les canaux ? Doit-on échanger des documents ? Le visuel est-il une part importante de votre travail ? Travaillez-vous de manière synchrone ou asynchrone ?


Pensez à vous autorisez des pauses

Il arrive qu’en télétravail on n’ose plus forcément prendre de pause et qu’on ait la sensation d’avoir en permanence la tête dans le guidon et de s’épuiser. Il est important de s’autoriser ces moments pour souffler, se lever, faire quelques étirements, quelques mouvements mais aussi prendre du recul par rapport à son travail et ainsi pouvoir l'améliorer en adoptant un nouveau regard.

Si vous avez trop de mal, un réveil peut vous aider. Il existe également des minuteurs ou des pomodoro en ligne.


Pour conclure

Écoutez votre corps, vos émotions, votre esprit.

Communiquez avec les autres.

Envoyez-vous des signaux clairs et nets de début et de fin de travail !

© 2020 by PsyNancy - Prudence Nazeyrollas, psychologue - 

25 rue Gustave Simon, 54000 Nancy - Tel: 06 26 08 39 49 - Nazeyrollasp@gmail.com

SIRET: 79167156300017 - Code APE: 8690F - N° ADELI: 549311744