top of page
  • Photo du rédacteurPrudence Nazeyrollas

Comment me détendre?

Dernière mise à jour : 4 juil. 2023

Quels sont les meilleurs moyens pour se détendre, se relaxer, se déstresser? Découvrez ces conseils pratiques.


Pensez aussi aux autres techniques de relaxation (MP3):


Se détendre au travail

  • Pensez à faire des pauses de 5-10 minutes toutes les deux heures: Il est prouvé qu'on est plus efficace en faisant une pause toutes les deux heures. C'est aussi recommandé pour la conduite.

  • Étirez-vous, lâchez votre travail entièrement, allez aux toilettes, prenez une boisson chaude ou froide, levez-vous si vous êtes assis, asseyez-vous si vous travaillez debout, faites quelques mouvements de tout le corps afin de détendre vos muscles, faites bouger vos articulations. Si vous en avez l'occasion discutez avec quelqu'un. Cela vous aidera à déconnecter quelques minutes du travail et vous pourrez ainsi adopter un nouveau point de vue salutaire. Encore une fois le mouvement est une recommandation de sécurité pour la santé physique et mentale.


Se relaxer chez soi

  • Prenez le temps (si possible 5 à 10 minutes par jour) de faire de la relaxation. Respirez calmement, enlevez les sources de distraction (éteignez la télé, fermez la fenêtre, débranchez le téléphone...), assurez-vous de votre tranquillité. 5 minutes de cohérence cardiaque 3 fois par jour ont montré des effets très positifs sur la santé.

  • Évitez, surtout dès 16h, les substances excitantes (café, thé, cola...), pensez aux boissons chaudes de type tisanes ou rooibos, ou fraîches comme un jus de fruit, et bien sûr l'eau qui est la seule boisson dont nous ayons vraiment besoin.

Se ressourcer le temps d'un week-end

Si vous avez eu une semaine fatigante, rompez avec celle-ci, organisez-vous un week-end différent.

Visitez un musée, une expo, un concert, un resto, un ciné, partir en week-end, prendre un bain, faire brûler des bougies pour dîner aux chandelles, lire, danser, bricoler, apprendre quelque chose de nouveau, rejoindre un groupe de marche, faire une randonnée, un pique-nique, un bonhomme de neige, jardinez, faire des photo, dessiner, etc.

L'idée est de changer, de faire autre chose, sortir, s'oxygéner.


Se détendre au quotidien

Pensez aux activités (groupe de lecture, de théâtre...), créatives et/ou sportives. Ces quelques heures par semaine vous feront une vraie coupure. Cela vous permettra de vous changer les idées, de parler avec d'autres personnes, de partager de nouvelles choses...

Au moins une fois par semaine faites quelque chose qui vous plaît vraiment: cuisiner, coudre, lire, dessiner, danser, chanter, peindre... Ne vous souciez pas du jugement des autres. Vous pouvez soit vous isoler, soit assumer une activité créatrice sans autre but que celui de pratiquer. Il n'y a pas de honte à danser tout seul dans son salon juste pour s'amuser. Pourquoi regarder passivement la télé serait-il plus acceptable? On peut s'amuser à chanter chez soi en cuisinant même si on chante comme une casserole, le but est de se faire plaisir, pas de devenir chanteur professionnel.


Se programmer

Apprenez à voir la vie d'une façon qui vous arrange. Il s'agit d'un vrai apprentissage à faire, il ne s'agit pas de vivre dans le déni ou de penser modifier la réalité mais juste de mettre la lumière sur les points positifs et d'accepter de se dire « tant pis » pour les points négatifs auxquels on ne peut rien. Changer l'éclairage, utiliser des loupes...

Les colonnes de Beck sont un excellent outil pour rééduquer ses pensées. Vous pouvez aussi utiliser les conditionnements pour vous détendre.


« Donnez moi le courage de changer les choses que je peux changer, la sérénité d'accepter celles que je ne peux pas changer, et la sagesse de distinguer entre les deux. »*

Ce qui est essentiel c'est d'accepter ce que l'on ne peut pas changer, il ne sert à rien de s'angoisser pour ces choses-là, il faut parfois savoir laisser couler, accepter pleinement les faits. L'idée n'est pas de devenir complètement passif, car on voit bien la notion d'agir lorsqu'on le peut. Il faut savoir différencier ce que l'on peut changer, et dans ce cas là on agit; de ce que l'on ne peut pas changer, dans ce cas là il faut accepter (cognitivement et émotionnellement).

* Cette citation est parfois attribuée à Marc Aurèle, mais il n'y a pas de certitude quant à l'identité de l'auteur.

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page